Jeux vidéos musicaux 2

Posted: 30th septembre 2015 by admin in jeux et musique

Suite de notre chronique sur les jeux vidéos musicaux.

Boogie, produit par la toute nouvelle division casual d’Electronic Arts (note : pas encore de ES sport ils se focalisent trop sur leur emblématique jeu FIFA ) , a également fait parler de lui. Créé dans le but visible de capitaliser sur le succés des jeux musicaux ainsi que sur celui de Nintendo avec la Wii et la DS, le titre n’a pourtant pas réussi à se hisser dans le top 20 américain des ventes d’août, totalisant 68.000 ventes en presque quatre semaines. A titre de comparaison, Metroid Prime 3 : Corruption, lancé aux Etats-Unis le 27 aoûtt dernier, s’est lui écoulé à 250.000 exemplaires en une semaine. L’éditeur se défend en rappelant que les jeux familiaux ont un cycle de vente « potentiellement plus long que celui des titres classiques » et suggère que Boogie pourrait trouver son public durant les fêtes. Mais le problème ici est peut-être tout simplement celui de la qualité. Avec un score moyen de 58% chez Metacritic (53% pour les utilisateurs), le titre est visiblement loin d’enflammer les joueurs ou les critiques.

Le risque n’est bien sûr pas que les jeux moyens manquent les grands rendez-vous du box-office mais, au contraire, que des titres plus intéressants et inconnus du grand public voient ainsi réduites leurs chances de succès, parce que les joueurs auront été échaudés par quelques expériences médiocres. La problématique n’est certes pas nouvelle et iNiS en avait d’ailleurs plus ou moins fait les frais à la sortie d’Elite Beat Agents aux Etats-Unis. Malgré d’excellentes critiques et un bouche à oreille très positif, les ventes du titre, elles, avaient « personnellement déçu » le président de Nintendo USA, Reggie Fils-Aime. « Je pensais que ça serait explosif, confiait-il en fin d’année dernière à MTV. Les ventes sont correctes. Les joueurs avec lesquels j’ai pu discuter adorent. Le challenge est véritablement de faire découvrir le titre aux gens et de leur expliquer à quel point il est passionnant. »

Mais c’est aussi là que l’engouement actuel autour du jeu vidéo musical, même s’il invite à une certaine prudence comme le souligne Keiichi Yano, se révèe être un atout fantastique. Malgré la déception de Nintendo, un second épisode d’Elite Beat Agents est en effet en préparation. Ce challenge à plus long terme, les éditeurs semblent désireux de l’embrasser. Quitte à laisser une seconde chance à des titres peut-être injustement mis de cité par les hit-parades, à persévérer en espérant que, comme pour Guitar Hero, la deuxième fois soit la bonne. « Le premier s’est bien vendu, mais c’est le second qui a vraiment ouvert la voie d’un point de vue ventes, déclarait, quelques mois plus tard, Fils-Aime chez Newsweek. C’est pourquoi nous sommes ravis que l’équipe iNiS travaille sur la suite d’Elite Beat Agents. Nous pensons que le second volet va vraiment emmener le genre vers de nouveaux horizons. »

You must be logged in to post a comment.