Slayer Raining Blood : chronique

Posted: 17th juin 2014 by admin in slayer

Dans l’histoire du Thrash Metal, 1986 aura surement été l’année de son apogée. Deux monstres sacrés du genre ont chacun sorti leur chef d’oeuvre : Metallica a sorti Master of Puppets et Slayer (dont il est question ici) a sorti Reign In Blood. Si le premier cité représente l’aspect plus épique et mélodique de ce courant, Reign In Blood en représente surtout l’aspect le plus violent et barbare.

Après 2 albums et 1 (faux) live, Slayer décide de signer sur Def Jam (oui oui le légendaire label de Hip Hop) et s’attacher les services de Rick Rubin pour la production afin de s’offrir un son plus puissant. Le groupe subit alors une véritable transformation sonore et change de manière de composer pour des morceaux beaucoup plus directs. Le résultat est énorme, Reign In Blood dépasse de loin toutes les attentes.

Du début à la fin cet album est une véritable boucherie. Le groupe a raccourci la durée de ses morceaux (seuls Angel of Death et Raining Blood dépassent les 4 minutes) mais les a rendus bien plus intenses en relevant le tempo (220 à la noire pour certains morceaux), en ne laissant que très peu de temps mort et en appuyant sur le côté vicieux et dissonant des riffs de guitare. Chacun des musiciens se démène comme jamais à son poste, Tom Araya déclame ses couplets à une vitesse hallucinante, la paire King et Hanneman enchaîne les riffs et les soli supersoniques comme un Bavarois enchaîne les pintes à la fête de la bière, enfin Dave Lombardo est tout simplement hallucinant de rapidité, de puissance et de précision derrière ses fûts. Les textes vont de pair avec la violence dégagée par la musique; au programme : les atrocités du docteur Mengele (Angel of Death), anticléricalisme (Jesus Saves), meutres, guerre et génocide (Raining Blood) ce qui a valu au groupe de très nombreuses controverses lors de la sortie de l’album.

Si le groupe a aujourd’hui été très largement dépassé en terme de brutalité, la violence qui se dégage de cet album mythique reste ahurissante tant le groupe (aidé par la production de Rick Rubin) déploie d’énergie dévastatrice. Plus de 23 ans après sa sortie, Reign In Blood est toujours LA référence en terme de Metal Extrême et dont l’influence s’étend du Hip Hop (oui oui) au Metal le plus extrême.

  1. Henry R. dit :

    il y a le live de SLAYER : « decade of agression » qui est un des meilleurs avec gros son

You must be logged in to post a comment.